La différence entre comptabilité et fiscalité

La comptabilité et la fiscalité sont des domaines complexes et techniques. En effet, il est parfois difficile pour une entreprise de choisir la technique financière pouvant l’accompagner dans son développement. Pourtant, ces deux domaines assurent des tâches différentes, mais qu’on a souvent tendance à confondre. Découvrez la différence entre la comptabilité et la fiscalité.

La comptabilité des entreprises

Avant toute chose, il est recommandé de consulter un comptable-fiscaliste à Bruxelles qui, à la fois, gère la comptabilité d’une entreprise et défend les intérêts de cette dernière auprès de l’administration fiscale. Maintenant, on va parler de la notion de la comptabilité ainsi que de son rôle.

Notion de la comptabilité

La comptabilité est une technique permettant d’enregistrer les flux de l’entreprise pour déterminer le résultat de l’exercice et de présenter la situation patrimoniale de l’entreprise.

Au niveau économique, la comptabilité se renseigne sur l’activité de l’entreprise. Juridiquement, la comptabilité est un moyen de preuve en cas de litige. Sa finalité consiste à présenter le compte de bilan et de résultat. Elle est ainsi un moyen de contrôle de l’entreprise et un outil d’aide à la décision.

Le rôle de la comptabilité

Il faut également noter que la comptabilité est un moyen d’enregistrement de stockage, de traitement de l’information ainsi qu’un système normalisé et réglementé dans le but d’offrir une représentation synthétique de l’entreprise. Ainsi, les états financiers qui en résultent doivent répondre aux besoins d’un grand nombre d’utilisateurs internes à l’entreprise ou externes à l’entreprise.

La comptabilité est donc à la fois un instrument d’informations financières et un outil de gestion. D’ailleurs, l’information comptable varie selon l’importance de l’entreprise. Pour les petites entreprises, la comptabilité reste secrète sauf à l’égard du fisc. Et en tant qu’outil de gestion, elle aide à éclairer les dirigeants de l’entreprise.

La fiscalité des entreprises

La fiscalité est un élément important de l’entreprise. Par ailleurs, mieux comprendre les principes fondamentaux en matière fiscale permet aux dirigeants d’optimiser leurs choix et de déterminer les obstacles de gestion qui vont en résulter.

Définition de la fiscalité

En parlant de fiscalité, il faut entendre par là l’ensemble des textes et règlements qui organisent la définition ainsi que la perception de l’impôt. Elle constitue d’une part, un instrument de politique économique pour l’Etat, qui en use et en abuse parfois. Et d’autre part, elle est un instrument de la politique de l’entreprise disposant ses propres buts et sa propre rationalité, en introduisant des distorsions dans les choix de gestion.

Le rôle de la fiscalité

L’impôt ou la fiscalité est une prestation pécuniaire requise des personnes physiques ou morales dans le respect de la loi d’après leurs facultés participatives par voie d’autorité à titre définitif, sans contrepartie directe et immédiate. Elle est déterminée en vue de la couverture des charges publiques.

Ou encore, en tant qu’outil d’intervention de la puissance publique dans le domaine économique et social. De ce fait, on peut en déduire que la fiscalité a un double rôle. D’abord, elle joue le rôle de collecte des ressources financières pour la puissance publique. Et elle joue aussi le rôle d’instrument de politique économique.