Investissement immobilier : les infos à savoir avant de se lancer

Un véritable outil de préparation de retraite, de protection contre l’inflation, mais surtout de constitution de patrimoine, l’investissement immobilier est l’un des placements les plus plébiscités par les Luxembourgeois. Toutefois, comme tout placement, on ne doit pas le réaliser à la va-vite et la décision d’investissement doit être bien réfléchie. Découvrez ci-dessous les infos à savoir avant de se lancer dans l’investissement immobilier.

L’objectif principal de l’investissement

Avant toute chose, nombreuses sont les raisons qui poussent à investir dans l’immobilier à Luxembourg, mais il faut savoir déterminer son objectif principal. En effet, c’est la première chose essentielle à savoir pour être certain de se lancer dans un projet d’investissement qui dure dans le temps. Bien évidemment, les paramètres de l’investissement ne sont pas les mêmes si on cherche une résidence secondaire ou si on veut juste réduire ses impôts.

Ainsi, si l’objectif initial consiste à effectuer un investissement immobilier locatif, on doit essayer au maximum de ne pas se lancer sur une éventuelle jouissance future du bien. En d’autres termes, avant de se lancer dans l’investissement immobilier, il faut laisser de côté les sentiments et se concentrer sur l’objectif.

Les différents types d’investissement

Il faut également savoir dans quoi exactement, on veut investir. Effectivement, il y a plusieurs façons d’investir dans l’immobilier. D’abord, il y a l’investissement locatif qui consiste à financer l’achat d’un bien grâce aux loyers perçus mensuellement par les locataires. Les loyers vont compenser le versement des mensualités de remboursement du prêt.

Sinon, on peut aussi investir dans l’immobilier d’entreprise, un investissement original qui s’accommode de rendements très attractifs. En effet, ce marché engendre des coûts de gestion moins élevés que l’investissement locatif, profite d’une législation moins contraignante et bénéficie d’une demande stable. Bref, c’est une option à prendre au sérieux.

Sans oublier, l’investissement immobilier par le biais d’une Société Civile de Placement Immobilier. Il consiste à acheter des parts dans un ensemble immobilier administré par une société spécifique. Ici, on ne détient que des parts, donc une seule partie du bien. Toutefois, on bénéficie de la rentabilité du bien selon le nombre de parts que l’on possède. C’est l’un des placements d’épargne les plus intéressants ces dernières années.

Le mode de financement du projet

Enfin, la dernière info à savoir avant de se lancer dans un investissement immobilier concerne le mode de financement. Bien sûr, à moins d’avoir un budget illimité, investir dans l’immobilier implique l’obtention d’un prêt auprès d’un organisme de prêt. Cependant, si ce dernier accepte de financer un bien immobilier à mettre en location, par exemple, il est nécessaire de faire des calculs au préalable pour démontrer la viabilité du projet.

Ainsi, il faut estimer ses mensualités en calculant le montant du crédit nécessaire à la réalisation de l’achat, en prenant en compte le prix du bien, les frais annexes, etc. S’il existe un apport personnel, on peut le soustraire et on obtient le montant à emprunter pour l’investissement immobilier. Sinon, on peut aussi utiliser un simulateur pour estimer ses mensualités.

Pour un investissement locatif, la banque va demander l’estimation du rendement brut et net. Donc, il faut estimer la valeur locative du logement par un professionnel, puis établir une attestation et calculer le loyer brut qu’on va percevoir, puis le loyer net. Par conséquent, il est important de trouver un meilleur rendement pour le projet.