Qui consulter pour un prêt entre particuliers ?

Les raisons qui incitent les particuliers à chercher une solution de financement sont nombreuses. La vie n’est jamais un long fleuve tranquille. À un moment donné, on peut faire face à une situation qui nous oblige à souscrire un crédit. Outre le recours à une banque, il existe d’autres alternatives pour en obtenir un rapidement. Il en est ainsi notamment du prêt entre particuliers. Cette pratique est de plus en plus répandue. Pour en bénéficier, on peut procéder de deux manières différentes. Pour les connaître, suivez le guide.

Un prêt entre particuliers auprès de son entourage

On peut très bien faire une demande de crédit à des membres de sa famille, des proches ou encore des connaissances. L’opération est parfaitement légale. D’autant plus qu’elle nous permet de nous affranchir du système bancaire classique. C’est une manière d’échapper aux taux d’intérêt élevés pratiqués par les différents établissements financiers.

Il convient de préciser qu’en dépit du fait que le crédit se fait entre des personnes d’une même famille, un contrat de prêt entre particuliers doit être établi. Il est aussi possible de rédiger une reconnaissance de dette pour officialiser le financement. Ils peuvent être faits sous seing privé ou par acte notarié. Que ce soit pour l’un ou pour l’autre, certaines mentions sont obligatoires. Ce sont notamment :

  • Les coordonnées du prêteur et de l’emprunteur
  • Le montant du crédit
  • La durée et les modalités de remboursement
  • Le taux d’intérêt
  • La date et la signature des parties, etc.

Lorsque le montant du prêt est supérieur à 760 euros, il doit faire l’objet d’une déclaration auprès du Service des Impôts.

Les plateformes spécialisées

Pour ceux qui cherchent à souscrire un prêt entre particuliers, ils peuvent se rendre sur des sites spécialisés. Ces plateformes sont très nombreuses sur la toile. Il est important de bien les choisir avant de s’engager pour éviter les arnaques.

Ces sites peuvent mettre en relation directe les personnes qui ont une grande capacité de financement avec ceux qui sont à la recherche d’un crédit. Ils peuvent aussi servir d’intermédiaire entre les parties. Ils se rémunèrent alors grâce aux frais de dossier. Ceux-ci seront déduits du montant du prêt lorsqu’il est accordé.

Pour échapper aux différentes sortes d’escroqueries, privilégiez les plateformes qui ont obtenu l’agrément de la Banque de France et l’accréditation de l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Régulation ou ACPR. L’immatriculation à l’ORIAS (Organisme pour le registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance) est aussi une garantie du sérieux de ces organismes de prêt entre particuliers.